Eveille-toi d'abord par toi-même, ensuite, cherche un maître !

(Dicton Chan)

 

I.T.A.K

 

I.T.A.K est une démarche propre au site INDIVIDUUM et basée sur le "Solve et Coagula" de l'alchimie combinant d'une part la force dissolvante de la déprogrammation psychique, le Solve alchimique, le Yin du Taoïsme, le Jing du Chan, et d'autre part la puissance de la concentration, le Coagula alchimique, le Yang du Taoïsme, le ding du Chan. Enfin, I.T.A.K s'appuie également sur le processus d'individuation de la psychologie des profondeurs. 

 

Il est essentiel de bien prendre conscience qu' I.T.A.K, au même titre que toute autre porte qui mène à la Réalité parmi les 84 000 que, dit-on, le dharma possède, et comprenant donc Taoïsme, Bouddhisme, Chan, Zen, Alchimie, Kabbale, Soufisme, Mystique, Mystères, Chamanisme, Hindouisme, Yoga, processus d'individuation de la psychologie des profondeurs, Judaïsme, Christianisme, Islam, et toutes les religions (du moins à l'origine),  n' est qu'un simple expédient :

inutile de s'y attacher bien qu'il faille s'y appliquer mais sans exclusive.

 

"La nasse existe pour le poisson; une fois que vous avez pris le poisson, oubliez la nasse.

Le filet existe pour le lièvre; une fois que vous avez pris le lièvre, oubliez le filet.

Les mots existent pour l'idée; une fois que vous avez l'idée, oubliez les mots"

(Zhouang zi)

"Celui qui sait ne parle pas, celui qui parle ne sait pas"(Laozi, Dao De Jing)

 

Le site INDIVIDUUM se méfie des mots, de tous les mots y compris tous ceux qu'il utilise pour se matérialiser dans le monde phénoménal, car bien que nous ayons besoin d'eux (du moins en apparence), tout mot donne une puissance, mais tout mot divise, tout mot nous (re)programme. "Les mots sont les sorts les plus courts du monde". Tout mot, même exprimé de façon authentique, n'est au mieux que l'ersatz de la vérité qu'elle sous-tend. C'est pourquoi le mot "INDIVIDUUM" lui aussi n'est qu'un nom d'emprunt, encore un expédient,  pour nommer ce qui ne peut l'être, à l'instar de "Tao", "Vide", "Eveil", "Bouddha", "Réalité", "Esprit originel", "Essence originelle", "Pierre Philosophale", Dieu".

 

Les mots, en tant que lignes de programmation, sont incapables de nous faire pénétrer la Réalité, notre essence originelle. Alors qu'une image, un son, un silence, une odeur, un toucher de la main peuvent y parvenir si les circonstances sont réunies.

 

La connaissance qui peut être enseignée ne peut être la vraie Connaissance. En effet, n’importe quoi obtenu par discipline, n’importe quoi qui peut être appris, est faux car la seule vraie Connaissance est intuitive. La Connaissance n’est pas communicable en mots, elle peut juste être suggérée. Qu’y a-t-il à enseigner ? Quel résultat peut-on attendre d’une quelconque technique ou discipline qui ne soit pas faux ? Les maîtres du Chan faisaient rarement des discours car ils les considéraient comme l’un des obstacles à la Réalisation. Car cela encourageait et développait l'intellectualisation qui renforce et affirme le moi.

Un mot est comme "le doigt pointé vers la lune"

selon la célèbre maxime du Bouddhisme Chán,

où le dividu regarde le doigt,

là où l'in-dividu voit la lune,

et que l'individuum pénètre la Réalité.

Le processus d'individuation

 

Le processus d'individuation est un des principes fondamentaux de la psychologie des profondeurs. Vers la fin de sa vie, Carl Gustav Jung le définissait ainsi : "J'emploie l'expression d'individuation pour désigner le processus par lequel un être devient un in-dividu psychologique, c'est-à-dire une unité autonome et indivisible, une totalité". « Jung décrivait l'individuation comme « un mystère que personne ne comprendr[ait] jamais ». Il s'agissait d'une « quête solitaire » apparentée quelque peu « à un processus de morts » successives, et pour y parvenir il fallait accepter de « se confronter à l'impersonnel ». (D. Bair, Jung, Flammarion, 2007, p. 648). La voie de l'individuation correspond au processus de réalisation de la Pierre Philosophale des alchimistes (Nigredo, Albedo, Citinitas, Rubedo) et de leur acronyme V.I.T.R.I.O.L (Visita Interiora Terrae Rectificando Invenies Occultum Lapidem qui veut dire "Visite l’intérieur de la terre, et en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée"). C'est un authentique témoignage du processus combiné d'attention (déprogrammation psychique) et de con-centration.

 

Les contenus inconscients doivent en effet être intégrés au moi pour pouvoir le dépasser, mais non sans risques. "L'homme individué est un homme transformé. En se détachant de l'indifférenciation sujet-objet, le sujet découvre que ce qu'il prenait pour réel était une projection, une part du sujet transférée sur l'objet". L'individuation s'entend donc comme le non-attachement aux projections, autrement dit les programmations. Car nous ne créons pas les projections, ce sont les projections qui nous programment en générant des émotions (amour, haine, joie, tristesse, colère, peur, ...) qui nous possèdent, et que nous prenons pour nous. C'est Diabolos qui œuvre.

 

Nous n'agissons pas car nous réagissons face aux phénomènes, aux évènements, face à DIABOLOS qui nous empêche de vivre dans le Présent et donc d'exister dans la Réalité, notre Essence originelle.

 

INTERIORISATION (Nigredo , Œuvre au Noir - Dépassement du moi, "Visita Interiora Terrae ...") : ce puissant processus  d'introspection met le moi en contact avec son inconscient personnel et engendre une formidable phase dépressive avec un risque fort de tomber en dépression par manque de concentration, de Yang, de ding, de coagula dans le mélange psychique, mais qui est source du changement. Elle aboutit à une première "mort",  une première déprogrammation psychique.

 

TRANSCENDANCE (Albedo, Œuvre au Blanc - Réalisation de soi, "... Rectificando Occultum Lapidem ...") : absorbant les contenus subconscients, le moi est investi d'une arrivée soudaine d'énergie qui peut aboutir à la mégalomanie, si mal canalisée par manque d'attention, de Yin, de solve, de Jing dans le mélange psychique. Jung nomme cet état l’inflation du moi. Les mythes traduisent ainsi cet état initial sous la forme de la possession diabolique (ou le côté obscur de la Force dans nos mythes modernes).  Il convient d'intégrer cet état inflationniste en propre par retrait des projections. C'est un début d'éveil où le moi et les contenus subconscients individuels sont réconciliés dans le soi relatif de l'individu . Solve et Coagula coexistent harmonieusement et Yin Yang opère désormais sans heurt avec le soi relatif de l'individu. C'est le niveau atteint par Odysseus (Ulysse) au terme de sa quête pour retourner à Ithaque.

 

ACCOMPLISSEMENT (Citinitas, Œuvre au Jaune - Accès à la Réalité, ..."Invenies te ipsum"...) : la réalisation de soi n'est qu'un étape transitoire qui doit aboutir au dépassement de ce soi relatif pour s'unir à la Réalité. C'est une deuxième "mort", une seconde déprogrammation psychique, qui permet de devenir un parfait Eveillé, que peut réaliser tout être ordinaire. C'est INDIVIDUUM. Il n'y a plus de passé qui se projette dans le futur, c'est le maintien permanent dans notre essence originelle, où Solve et Coagula, attention et concentration sont réunifiées et ne font à nouveau plus qu'Un

 

KARMA (Rubedo - Œuvre au Rouge - Incarnation, ... "Ecce Homo") : cette étape consiste à générer un avatāra (terme sanskrit qui veut dire "descente" pouvant être traduit par "incarnation divine") à partir de notre essence originelle, retournant dans la dimension illusoire des projections grâce à un but extérieur basé sur le sacrificium (mot latin issu de "sacrum facere" qui veut dire « fait de rendre sacré » ) et qui est en fait la Compassion, et non plus du fait des désirs égoïstes ou de la peur . C'est le niveau des Bodhisattvas du bouddhisme mahāyāna, le Zhenren, l'homme vrai du Taoïsme et du Chan, c'est l'individuum

 

Pour tenter d'exorciser la programmation des mots inscrits sur cette page, nous vous proposons quatre ensō dans le tableau ci-dessous qui valent bien mieux que tout ce qui vient d'être écrit, mais encore faut-il bien sûr avoir le bon état d'Esprit. L'ensō varie selon l'état d'Esprit de l'individu qui le trace. Sa signification peut donc prendre une infinité de perceptions possibles selon le sens que l’on souhaite lui donner : moi, soi, Soi, Yin-Yang, Tao, En Sof, cosmos, "Vide" (Wu) au sens chinois, vacuité du temps et de l’espace, calme, mouvement, accomplissement, réalisation, incarnation,... Le traçage est un art et même une pratique religieuse, révélation de l’esprit éveillé, ... ou pas.